Culte de Noël :

invitation Noel2017 

Combien l’amour de Dieu devrait-il nous pousser à le louer ! Combien d’actions de grâce devrions-nous faire monter vers lui !

Il nous a tellement aimé de sorte que :

  • Lui qui a créé le temps, il s’est introduit dans le temps pour nous ;
  • Lui qui, de par son éternité, est plus vieux que le monde est devenu plus jeune en âge que plusieurs de ses serviteurs ;
  • Lui qui a créé l’homme, il est devenu homme ;
  • Il a été amené à l’existence par la mère qu’il a lui-même amenée à l’existence ;
  • Il a été porté par les mains qu’il a lui-même façonnées ;
  • Il a bu du lait du sein maternel qu’il a lui-même rempli ;
  • Comme un nourrisson ne pouvant prononcer un mot, il a crié dans la mangeoire, lui qui pourtant est cette Parole sans laquelle l’éloquence humaine se retrouve sans mot !

Considérez ce que Dieu est devenu pour vous et apprenez d’un tel abaissement, d’un tel professeur pourtant incapable de parler.
Il fut un temps où, alors que vous étiez dans le paradis, vous vous exprimiez si aisément que vous avez nommé chaque créature vivante (Gen. 2:19-20).
Mais, pour votre bien, votre Créateur s’est dépouillé de sa capacité de parler, jusqu’à la capacité d’appeler sa mère par son nom.
Dans ce jardin rempli d’arbres fruitiers, vous vous êtes perdus en désobéissant.
Lui est venu docilement dans cette petite étable, prenant la condition d’un mortel, afin qu’en mourant il puisse vous atteindre, vous qui étiez mort.
Bien que votre condition était celle d’un homme, le désir de votre coeur était d’être Dieu, et vous vous êtes perdus.
Lui, bien qu’il fut Dieu, désira être un homme afin de chercher et trouver ce qui était perdu.
L’orgueil humain vous a tant abaissé que seule l’humilité divine peut vous relever.

– Augustin d’Hippone
(Source: http://leboncombat.fr/augustin-sur-la-profondeur-du-message-de-noel/)

Haut